• clementine

Culture et tradition japonaise : l’Aizome

Lors de mon séjour au Japon, j’ai pu découvrir la technique de teinture à l’indigo appelée “Aizome”, une tradition nippone de longue date.

Cette teinture indigo se caractérise par un bleu profond et mystique assez représentatif d’un des aspects de la culture japonaise.

Technique traditionnelle réalisée et choyée par le peuple japonais depuis l’ancien temps, utilisée à ce jour pour des articles modernes tels que les jeans ou les sweats.

Auparavant cultivée et réservée aux aristocrates et samurais, cette technique artisanale s’est répandue au 17e siècle (période Edo) au sein de la population ordinaire et ainsi il était coutume de teindre de de nombreux articles tels que les kimonos, les serviettes et autre linge de maison à l’aide de cette technique.

Les textiles “Indigo” étaient appréciés pour leur beauté, durabilité, éviter les morsures d’insectes ainsi que les irritations et autres problèmes cutanés

Cette teinture végétale est réalisée à partir de feuilles de plante Indigo aussi appelée Polygonum Tinctorium. Entièrement naturelle et ainsi très douce pour les textiles mais aussi pour l’environnement

.

Le procédé est le suivant : Les feuilles de la plante sont coupées, fermentées jusqu’à l’obtention d’une ma


tière nommée “Sukumo” Ensuite, sont ajoutées de la soude de cendre et de la chaux. il faut veiller à conserver une température ambiante et un degré d’alcalinité adéquats. Une écume de couleur bleu cobalt appelée “ fleur d’indigo” fait alors son apparition à la surface du sukumo. C’est le signe que la teinture est prête à l’emploi.



Cette dernière est ensuite placée dans des cuves enterrées, puis les textiles sont plongés dans le contenant et frottés, cette action est répétée plusieurs fois en fonction de l’épaisseur du tissu.




Une fois le procédé de teinture terminée, les articles sont lavés et rincés à plusieurs reprises.

La couleur du tissu teint changera progressivement à mesure qu'il s'use, ajoutant ainsi des nuances subtiles au tissu.



Les méthodes varient en fonction des artisans, chacun adapte et modifie quelques technicités pour rendre sa méthode unique.

Si vous vous trouvez au Japon et que vous souhaitez réaliser un atelier, vous pouvez vous rendre au Kosoen Studio, un lieu paisible situé dans la ville d’Ome, accessible en 1h30 par train en partant de Tokyo.

Kosoen développe et entretient cet art traditionnel depuis le début des années 1900.

Une expérience d’une heure est accessible à partir de 1600 yens (soit environ 15€), le prix varie en fonction de ce que vous souhaitez teindre (t-shirt, foulard…), attention il faut réserver avant, vous pouvez les contacter en anglais soit par mail soit par Facebook.

Si vous y allez, vous pourrez également aller jeter un oeil à leur charmante boutique où ils mettent en vente tous les produits qu’ils réalisent.

Website: http://www.kosoen.com

Facebook: https://www.facebook.com/aizome.kosoen/


Cet article vous a-t-il plu ? Vous souhaitez connaître d'autres techniques traditionnelles japonaises ? N'hésitez pas à me transmettre vos retours !


C.







  • Facebook - Gris Cercle
  • Instagram - Gris Cercle
  • Pinterest - Gris Cercle
  • YouTube - Gris Cercle